Rock the Casbah

image

Dans la première séquence qu’on voit, on remarque un pénis caché en érection. C’ est avec Mort à vendre (de Faouzi Bensaïdi) ,où on voit une poitrine de femme caresser un dos, une des rares séquences dans un film marocain qui montre ou laisse deviner un sexe.
Après ce haut fait cinématographique , on se retrouve dans l’ambiance Marock.
Laila Marrakchi aborde avec légèreté et humour des problèmes de la société marocaine bourgeoise, mais aussi le reste de la société en ce qui concerne la moudawana, le « mêle toi de ce qui te regarde » , les mariages impossibles entre certaines classes sociales, le sexe dans les couples.
Des réalités encore cachées et tabou au Maroc.
Si vous avez aimé Marock, vous apprécierez sans doute Rock the casbah.

Posté avec WordPress pour Android

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s